Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
WTF

Stan Wawrinka recadre Jean-Vincent Placé en plein match à Paris Bercy

Recadrage en public pour Jean-Vincent Placé. Le secrétaire d’État écologiste s’est fait rappeler à l’ordre par Stan Wawrinka en plein tournoi de Bercy le mercredi 2 novembre. Le Suisse n’a pas apprécié les bavardages de l’homme politique pendant son match.

Mise à jour à 15h: Invité dans l'émission ".pol/", Jean-Vincent Placé est revenu sur ce mauvais buzz. Le secrétaire d'État écologiste avoue qu'il était "peut-être" visé par les remarques du sportif. "Il y avait du monde derrière nous et à un moment, Wawrinka, qui était en train de perdre et qui était passablement énervé, entend des chuchotements mais des chuchotements dans la tribune. Comme moi je suis au premier rang...", a-t-il dit. "C'est un petit peu comme dans les classes avec les élèves, il y en a trente, tout le monde et puis on prend celui qui est le plus connu et c'est moi", s'est-il défendu. 

Échanges. Si les recadrages entre hommes politiques ont lieu d’être, il est plus rare de voir un ministre ou un secrétaire d’État se faire rappeler à l’ordre par un sportif. Pourtant, ce fut le cas pour Jean-Vincent Placé mercredi 2 novembre en plein tournoi de Bercy. Alors que le joueur suisse Stan Wawrinka continuait difficilement et tardivement son match contre Jan-Lennard Struff, le tennisman a recadré sèchement un spectateur dans les gradins. Spectateur qui n’était autre que le secrétaire d’État chargé de la Réforme de l’État et de la Simplification selon plusieurs témoins.

Jean-Vincent Placé trop bavard pour Stan Wawrinka

Aux alentours de minuit, alors que le score affichait 5/4 en faveur de Struff dans le deuxième set, le Suisse s’est retourné vers un spectateur assis au premier rang. "Oh, ça te dérange pas qu’on joue un match ? Non mais sérieux. Il est minuit, si tu n’as pas envie de voir, tu rentres", s’est-il écrié. Toujours selon les autres spectateurs, Jean-Vincent Placé était alors en grande discussion avec le président de la Fédération française de tennis, Jean Gachassin, qui se trouvait à quelques sièges de lui. Une remarque saluée par les applaudissements des rares spectateurs encore présents. Malgré ces encouragements, Stan Wawrinka, le numéro 3 mondial, n’aura pas remporté ce match, s’inclinant en trois manches (3/6, 7/6, 7/6). 

Stan Wawrinka recadre Jean-Vincent Placé en plein match à Paris Bercy
La colère de Stan Wawrinka contre Jean-Vincent Placé en plein match / ©maxppp
Ajouter un commentaire