Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
WTF

Thierry Mariani dérape et diffuse une vidéo ignoble de djihadistes

Thierry Mariani, ancien ministre sous Nicolas Sarkozy et député des Français de l’étranger, a partagé sur son compte Twitter une vidéo de propagande de l’autoproclamé Etat Islamique.

Thierry Mariani est une personnalité française reconnue. Ancien ministre chargé des transports sous Nicolas Sarkozy, il est depuis 2012 député de la 11ème circonscription des Français établis hors de France (en Russie notamment, ndlr). Sur son compte Twitter, l’homme politique a partagé une vidéo non floutée montrant des scènes macabres, elle-même partagé par un journaliste de Damas qui travaille, entre autre, pour le site internet Al-Masdar News qui publie régulièrement des photos et vidéos chocs illustrant la guerre en Syrie. En France, la diffusion de vidéo de propagande, ou considérées comme telles, est passible d’une amende ou d’une peine de prison si le délit ‘’d’apologie du terrorisme’’ est avéré.

L'indécence de Thierry Mariani

En ce qui concerne la vidéo retweetée par Thierry Mariani, c’est davantage la question de l’éthique et de la décence qui se pose. D'autant que quelques jours plus tôt, le même Thierry Mariani relayait un article de Libération qui s'interrogeait sur la ''starification'' des terroristes dont les photos étaient publiées dans les journaux après les attentants. Sur son compte Twitter, le député a partagé une vidéo dont les images ne sont pas floutées, et désormais accessibles à tous, dans lesquelles des djihadistes syriens s’amusent avec les corps de deux militaires russes tués dans le crash de leur hélicoptère ce 1er août, les prenant même en photo. Le crash, qui a fait trois autres victimes, est imputé selon les premières informations à des tirs en provenance du sol (mise à jour 17:43, ndlr) qui l’auraient abattu en vol alors qu’il effectuait un voyage humanitaire dans la ville d’Alep. Une publication choquante, sans aucun avertissement, qui n’est pas sans rappeler les méthodes utilisées par Marine le Pen en décembre 2015 lorsqu’elle avait partagé les photos, non floutées, d’otages décapités par les soldats de l’Etat islamique. 

Thierry Mariani
L'ancien ministre a partagé une vidéo non floutée des soldats russes morts dans le crash de leur hélicoptère en Syrie / ©maxppp
Ajouter un commentaire