Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
WTF

Thierry Solère compare l’interdiction du burkini à l’interdiction du naturisme en Arabie Saoudite

L’interdiction du burkini sur les plages de France, lancée il y a quelques jours par le maire de Cannes rapidement rejoins par d’autres villes, ne semble pas vouloir retomber. Thierry Solère, député les Républicains y est lui aussi farouchement opposé, quitte à jouer dans la surenchère.

Burkini. En quelques jours, il est devenu le vêtement le plus discuté depuis la mini-jupe, ou le maillot de bain deux pièces. Après l’organisation, annulée, d’une journée ‘’burkini’’ dans une piscine privée de Pennes-Mirabeau, plusieurs communes de France, du Sud au Nord, ont décidé de prendre des arrêtés interdisant le port de ce vêtement sur leurs plages. David Lisnard, maire de Cannes, est le premier à avoir lancé l’idée en invoquant des raisons de ‘’sécurité’’ et ‘‘d’hygiène’’, craignant des ‘’troubles à l’ordre public’’ après l’attentat de Nice. Depuis, plusieurs maires l’ont rejoint, comme Daniel Fasquelle, maire LR du Touquet, qui reconnaît pourtant n’avoir jamais vu de burkini sur sa plage. ‘’Dans le contexte actuel, ça n’aurait pas de sens d’armer des CRS sur la plage et d’autoriser des personnes à y venir le visage caché’’, se défendait-il. Problème, le burkini couvre effectivement le corps, mais pas le visage qui reste découvert, à la différence de la burqa. Une ‘’erreur’’ crasse qui a fait des émules.

Thierry Solère, entre erreur et comparaison douteuse

Ce matin sur Europe 1, Thierry Solère, député les Républicains, a lui aussi sauté à pieds joints dans la polémique, et dans l’inexactitude. Quitte à tomber dans la comparaison douteuse. ‘’Il faut dire les choses très clairement et avec bon sens sur ce sujet : en Arabie Saoudite, une femme ne se baigne pas seins nus ou en string. Eh bien, en France, on ne se baigne pas avec une burqa sur la plage’’ tempête-t-il expliquant qu’en France ‘’on a une loi qui interdit la burqa, je souhaiterais qu’elle soit respectée.’’ Si Thierry Solère a raison de dire que le port du voile est interdit en France depuis 2010, il est faux de laisser croire qu’elle n’est pas respectée en permettant le port du burkini. Autre détail d’importance : Thierry Solère compare l’Arabie Saoudite, une monarchie régulièrement accusée de totalitarisme, à la France, une République. S’il est vrai que certaines tenues et comportements sont interdits en Arabie Saoudite, de telles mesures seraient difficilement applicables en France puisqu’elles contrediraient les libertés individuelles et l’Etat de Droit. 

Thierry Solere les Republicains
Thierry Solère compare l’interdiction du burkini l’interdiction des ‘’strings’’ en Arabie Saoudite / ©maxppp
Ajouter un commentaire