Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
WTF

Valérie Trierweiler se venge (encore) de François Hollande

Valérie Trierweiler a exhumé sur Twitter un texto de 2008 dans lequel François Hollande évoque les « sans-dents ».

Le plan de communication, déjà hasardeux, de François Hollande a du plomb dans l’aile. Dans l’étonnant livre d’entretien Un président ne devrait pas parler comme ça (Stock) écrit par deux journalistes du Monde, le président de la République jure ses grands dieux n’avoir employé l’expression sans-dents que pour exprimer sa compassion à l’égard des pauvres.

Depuis la publication en septembre 2014 du pamphlet Merci pour ce moment (Les Arènes) par son ancienne compagne Valérie Trierweiler, le terme colle à la peau du chef de l’État, qui veut à tout prix s’en débarrasser.  Dans le livre, il s’est donc justifié : « Je lui ai dit (à Valérie Trierweiler, ndlr) : je vois les gens qui viennent vers moi dans les manifestations, ce sont des pauvres, ils sont sans dents. »

« Rire général, même chez les sans-dents »

Il n’y aurait donc rien eu de méprisant dans l’emploi de ce terme. Sauf que Valérie Trierweiler, pas franchement connue pour sa capacité à passer l’éponge, a exhumé sur Twitter un texto de 2008. François Hollande, alors premier secrétaire du Parti socialiste, lui aurait adressé ce message sans équivoque : « Je suis avec ma copine Bernadette dans une grande manifestation dans son canton. Je lui ai fait un numéro de charme. Mais tu ne dois pas t’inquiéter. Dans son discours, elle a fait un lapsus formidable. Rire général, même chez les sans-dents. »

Si le texte est authentique, il prouverait que le chef de l’État a menti lors de ses entretiens avec les journalistes du Monde. Surtout, il n’améliore pas l’image d’un homme dont la cote de popularité connaît déjà des records de faiblesse. En 2014, Valérie Trieweiler avait déjà menacé d’apporter la preuve de ses propos sur les sans-dents. Voilà qui est donc fait. Mais l’ancienne compagne de François Hollande a-t-elle d’autres cartouches en magasin ? Une hypothèse qui ne risque pas d’amuser l’Élysée.

Valérie Trierweiler se venge (encore) de François Hollande
Sur Twitter, Valérie Trierweiler contredit François Hollande sur les "sans-dents" / ©maxppp
Ajouter un commentaire