Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Fiche personnalité politique

Ségolène Royal

Ségolène Royal
  • Poste : Ministre de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer
  • Date de naissance : 22/09/1953
  • Lieu de naissance : Dakar (Sénégal)
  • Parti : Parti Socialiste

Parcours

Née le 22 septembre 1953 à Dakar (Sénégal), Ségolène Royal grandit dans une famille nombreuse dans les Vosges. Fille de Jacques Royal, lieutenant-colonel d'artillerie de marine, et d'Hélène Dehay, mère au foyer, elle obtient une licence de sciences économiques à l'université de Nancy II. En 1978, diplômée de l'IEP Paris, elle intègre l'ENA (promotion Voltaire). Elle adhère la même année au Parti socialiste.

Très vite remarquée par Jacques Attali, elle est nommée chargée de mission à la jeunesse et aux sports en 1982 sous la présidence de Mitterrand, poste qu'elle occupera pendant deux ans. Le président socialiste lui confie ensuite le rôle de chargée de mission aux affaires sociales et à l'environnement, entre 1984 et 1988.

En 1988, Ségolène Royal devient députée après sa victoire électorale dans les Deux-Sèvres. Mais sa carrière nationale débute réellement en 1992, lorsque Pierre Bérégovoy, alors Premier ministre, la nomme ministre de l'Environnement. Elle est par la suite nommée deux fois ministre par Lionel Jospin, de l'Enseignement scolaire entre 1997 et 2000 et de la famille, de l'enfance et des personnes handicapées de 2000 à 2002.

En 2004, Ségolène Royal devient présidente du Conseil régional de Poitou-Charentes. Puis, en novembre 2006, Ségolène Royal est choisie par les militants du Parti socialiste pour être la candidate du parti aux élections présidentielles de 2007. Elle sera alors battue au second tour par Nicolas Sarkozy.

Candidate au poste de premier secrétaire du Parti socialiste au congrès de Reims en 2008, elle est battue par Martine Aubry. Elle est néanmoins réélue président de la région Poitou-Charentes en 2010. 

Candidate à la primaire socialiste de 2011, elle n'arrivera que quatrième, et milite pour François Hollande au cours de sa campagne. Elle n'obtiendra cependant aucune place dans les premiers gouvernements formés par Jean-Marc Ayrault. En 2012, elle est battue par Olivier Falorni au cours des élections législatives. 

Elle signe son retour sur la scène nationale en avril 2014, en étant nommée Ministre de l'Environnement, du Développement Durable et de l'Énergie par Manuel Valls. Elle aura notamment une participation active dans la tenue de la COP21 à Paris en décembre 2015.

Vie privée :

Longtemps compagne de François Hollande, avec qui elle s'est pacsée en 2001 avant de se séparer en 2007, elle est mère de quatre enfants issus de cette union : Thomas, Clémence, Julien et Flora.

Citations :

-  « Je regrette que Martine Aubry n'ait pas fait preuve d'ouverture, on ne peut pas ouvrir un parti sur une société si on commence à le fermer à la moitié des siens » (décembre 2008)

- « Ce qui est important, c'est de lier les discours aux actes » (suite à sa nomination au ministère de l'Écologie en avril 2014)

- « Même si je voulais partir, on me demanderait de rester » (avril 2015)

Polémiques :

En juin 2015, elle est au coeur de la polémique autour du Nutella, après avoir déclaré "Il faut arrêter de manger du Nutella parce que c'est de l'huile de palme qui a remplacé les arbres. Et donc, il y a eu des dégâts". Cette sortie provoqua la réaction de nombreux responsables et médias italiens, obligeant la ministre à s'excuser publiquement sur Twitter.

Je m'abonne à l'alerte mail de
Ségolène Royal
Ségolène Royal
A lire aussi
Breaking News